Comment faire garder ses animaux lors d’un départ en voyage



Les animaux de compagnie font partie intégrante du foyer familiale. Toutefois, il est souvent malheureusement impossible de les embarquer avec vous lors de vos déplacements (vacances, week-end, voyage d’affaires…). Bien souvent, ils ne sont pas admis dans les transports en commun et dans les hébergements publics comme les hôtels ou les auberges. Cependant, plusieurs solutions s’offrent à vous pour ne pas laisser votre animal tout seul pendant votre absence !

Nous tenions à préciser que cet article est très important à nos yeux, nous avons également des animaux, et les abandonner pour la simple raison d'un voyage nous parait inconcevable ! Nous voulons grâce à cet article vous sensibiliser, vous responsabiliser, car oui, lorsqu'on décide d'adopter un animal, c'est pour la vie!

Découvrez grâce à notre expérience et nos recherches, comment éviter l'impensable juste avant de partir en voyage, afin que tout le monde puisse y trouver son compte.


Premier réflexe : ne surtout pas l’abandonner

Si vous avez l’intention de vous absenter pendant un moment relativement long, ne l’abandonnez pas. En effet, certaines personnes choisissent l'option dite de "facilité", les laisser au bord de la route, accroché à un arbre, devant la Société Protectrice des Animaux (SPA)..

Bien qu’il s’avère plutôt difficile de trouver une personne de confiance pour s’occuper de votre compagnon durant votre absence, cela ne doit pas s'envisager ! En l’accueillant chez vous, vous en êtes responsable et vous avez le devoir de vous en occuper quoi qu’il arrive..

En fonction de vos moyens et du caractère de votre animal, vous pouvez l’envoyer chez un proche ou en pension par exemple. Il vous est également possible d’opter pour les échanges de services entre particuliers pour que votre animal puisse vous retrouver à votre retour de voyage.


Si pour d'autres raisons, il est impossible pour vous de garder l'animal, veuillez respecter les règles mentionné sur le site de la SPA : cliquez ici

IMPORTANT : l'abandon sur la voie publique ou dans la nature est classé comme acte de cruauté et puni de 30 000 € d'amende et 2 ans de prison.


Demander à un proche de s’occuper de votre animal

Solliciter l’aide d’un proche pour s’occuper de votre animal durant votre absence se trouve en tête de liste des meilleures solutions à adopter. Votre compagnon se sentira plus à l’aise avec une personne qu’il connaît déjà et dans un environnement familier.

En effet, les animaux peuvent avoir du mal à s’adapter à un nouveau mode vie, en particulier les chats. Il est donc recommandé de tout mettre en œuvre pour minimiser les bouleversements.

Opter pour cette solution vous évite de laisser les clés de votre résidence à un inconnu. De plus, il n’y a pas beaucoup de paperasses à préparer, il vous suffit de contacter la personne pour lui demander son aide. Mais si cette alternative semble idéale, le problème est que, bien souvent, les proches ne sont pas forcément disponibles, ayant eux-mêmes des obligations de leur côté. Dans ce cas, il faut alors se tourner vers une alternative plus « formelle ».


Placer votre animal en pension

Pour ceux dont les voisins et/ou les membres de la famille sont occupés, les pensions représentent une bonne alternative. Dans ces endroits, votre animal disposera de tout le nécessaire pour se sentir bien au quotidien.

En effet, il bénéficiera de la nourriture qui lui est indispensable. Cerise sur le gâteau, il aura également d’un espace à lui. De plus, des spécialistes y sont présents pour suivre de près sa santé et son développement (physique et mental) et il sera en contact avec d’autres animaux.

A noter, par ailleurs, qu’il existe des lois et règlements spécifiques qui régissent ces établissements. Ces derniers sont tenus d’offrir un minimum d’espace pour chaque animal, en intérieur comme en extérieur. Les personnels embauchés sont aussi sélectionnés et formés de façon stricte, afin que vos fidèles compagnons soient entre de bonnes mains durant votre absence.

Malgré tout, il est recommandé de visiter de nombreuses pensions avant de faire votre choix. Renseignez-vous et examinez toutes les offres disponibles au préalable.



Engager un pet-sitter

Certains animaux sont très sensibles au changement. En fonction de la personnalité de votre animal, il peut s’avérer judicieux de le garder chez vous. Ainsi, si vous souhaitez qu’il reste dans son environnement habituel pour ne pas être désemparé, vous pouvez également opter pour le pet-sitting.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses agences et personnes qui proposent ce genre de service. Assurez-vous alors que celui ou celle que vous allez engager justifie d’un agrément délivré par les Services Vétérinaires. Un bon pet-sitter doit notamment posséder un certificat de capacité « animaux domestiques » et justifier d’une assurance spécifique.

En choisissant le pet-sitting, deux options s’offrent à vous.


Faire garder votre animal à domicile

Le pet-sitter peut élire domicile chez vous pendant votre absence. Ainsi, il pourra être présent pour répondre aux besoins de votre compagnon, jour et nuit. En outre, l’animal s’habitue plus facilement à quelqu’un qui se trouve en permanence dans les parages.


Embaucher un pet-sitter à mi-temps

Certaines personnes trouvent qu’il est inutile que le pet-sitter emménage complètement chez eux durant leur absence. Dans, il est possible d’engager une personne qui viendra uniquement nourrir votre animal et le promener. Elle se rendra à votre domicile pour s’occuper de votre compagnon et s’assurer qu’il va bien autant de fois que vous le désirez.

Par ailleurs, peu importe l’option que vous choisirez, vous devez laisser au pet-sitter la nourriture suffisante pour votre animal ainsi que toutes les recommandations en cas d’accident (coordonnées du vétérinaire, médicaments…). Puis, il est aussi obligatoire de lui fournir tous les documents et papiers concernant l’animal.

Le principal avantage d’opter pour le pet-sitting réside dans le fait que votre fidèle compagnon a le privilège de ne pas changer d’environnement. De plus, il reste possible de trouver des tarifs intéressants. Toutefois, il existe un inconvénient non négligeable : la sécurité. En effet, les clés de votre domicile seront confiées à un quasi inconnu. Ainsi, prenez le temps bien vous renseigner sur les candidats avant de vous lancer.


Placer votre animal en famille d’accueil

Par souci de sécurité, beaucoup de propriétaires hésitent à confier les clés de leur maison à un inconnu, ce qui est compréhensible. Pour leur part, les hôtels pour animaux sont assez onéreux. Dans le cas où votre animal de compagnie possède cette capacité de s’adapter facilement à un nouvel environnement, vous pouvez l’envoyer en famille d’accueil.

Ce sont des familles qui proposent d’accueillir des animaux pour une durée déterminée (soit durant l’absence de leur maître, soit jusqu’à ce qu’ils trouvent une vraie famille).

Comme c’est le cas avec le pet-sitting, vous devez fournir les repas et les médicaments indispensables à votre animal durant votre absence. De cette façon, la famille d’accueil peut s’occuper du bien-être de votre compagnon. Ses papiers d’identité ainsi les coordonnées de son vétérinaire doivent également être fournis.

Enfin, les familles d’accueil ont souvent d’autres animaux chez eux : assurez-vous que votre animal soit capable de vivre en communauté.


Opter pour les échanges de services

Enfin, pour ceux dont les moyens sont assez limités, l’échange de services est une très bonne solution pour faire garder leurs fidèles compagnons en cas d’absence prolongée. Le principe est simple : une famille accueille votre animal durant votre absence et vous vous engagez à leur rendre le même service en cas de besoin, dans le futur.

L’avantage avec cette option, c’est que vous ne rémunérez pas (ou alors de façon symbolique) la ou les personnes qui s’occupent de votre animal. En fonction des termes de votre arrangement, il est possible que vous n’ayez pas à fournir la nourriture et les médicaments. Vous avez juste à leur communiquer les coordonnées du vétérinaire et leur fournir les documents concernant votre compagnon. Assurez-vous toutefois de bien les renseigner sur les besoins de ce dernier.

Justement, si votre animal est très sélectif par rapport aux aliments ou s’il a besoin de soins spécifiques, il reste préférable de fournir tout le nécessaire, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Dans tous les cas, l’arrangement se fait généralement entre particuliers, il n’est donc pas nécessaire de passer par les agences. Par contre, même si avoir des aptitudes spéciales reconnues par l’État ou les Services Vétérinaires n’est pas indispensable, il est recommandé de s’assurer que les hôtes de votre animal sauront bien s’occuper de lui.


Bien préparer votre animal

Après avoir arrêté votre choix, il est nécessaire de bien préparer votre animal à vivre cette expérience loin de vous. Que ce soit la première ou la énième fois, les animaux se sentent souvent perdus quand leur maître est absent, surtout s’ils doivent en plus quitter temporairement leur domicile. Ainsi, il est nécessaire de bien les préparer.

Le plus important est d’habituer votre compagnon à la personne que vous avez choisie pour s’occuper de lui. Pour les premières rencontres, vous devez être présent. Ainsi, lorsque vous le promenez, invitez la personne concernée à venir avec vous et laissez-lui du temps de bien s’habituer (en particulier s’il s’agit d’un chien).

Ensuite, arrangez-vous pour que la personne vienne chez vous assez souvent pour que l’animal puisse le reconnaître. Petit à petit, confiez-lui les responsabilités qu’elle devra assumer durant votre absence. Pour commencer, restez dans les parages puis laissez-les seuls au fur et à mesure que vous voyez évoluer leur relation.

Dans le cas où avez opté pour la pension, la famille d’accueil ou l’échange, habituez votre compagnon à son futur cadre vie temporaire de temps à autre. Il faut également qu’il se familiarise avec les nouvelles personnes et le nouvel environnement ainsi que les autres animaux qui s’y trouvent. De cette manière, il ne se sentira pas trop perdu lorsque vous l’y déposerez plus tard.

Enfin, préparez bien à l’avance tout ce qui lui est nécessaire pour mieux vivre votre absence : jouets, croquettes, biscuits… Et surtout, il est nécessaire d’envoyer des objets lui appartenant, imprégnés de son odeur. Il s’avère également judicieux d’intégrer un ou des objets ayant votre odeur pour que votre animal ne se sente pas seul et désemparé lorsque vous lui manquerez.


Conclusion

Avoir un animal de compagnie, c’est comme avoir un enfant. Vous êtes responsable d’une vie, d’un être qui a des sentiments et vous avez le devoir d’en prendre soin. Malheureusement, il y a des moments où vous devez vous absenter et partir sans lui. Dans ce cas, vous devez le faire garder par une personne de confiance. Ainsi, il est fortement déconseillé d’engager une personne à la hâte avant votre voyage. Prenez le temps de bien choisir. En définitive, vous devez inclure le bien-être de votre animal dans la préparation de votre voyage et vous y prendre le plus tôt possible.



Votre petite boule de poil est désormais entre de bonne main, il ne vous reste plus qu'à préparer votre valise et partir à l'aventure! Si vous êtes encore à la recherche d'une prochaine destination, retrouvez parmi un large choix de destinations, nos guides sur But First Travel. Pour encore plus de partage autour du voyage, n'oubliez pas de nous rejoindre sur Instagram !

A PROPOS
SAV
  • Facebook
  • Instagram

©2019 by But first travel.