J’ai peur de l’avion, les astuces pour vaincre sa peur !



Prendre l’avion peut être un véritable supplice pour certaines personnes. La peur de l’avion peut très vite devenir un handicap gênant, voire cauchemardesque. Entre la claustrophobie, l’anxiété ou encore des expériences antérieures désastreuses… nombreuses sont les raisons de cette inquiétude quasi irrépressible de voyager en avion. Fort heureusement, il existe quelques astuces à en mettre en œuvre pour vaincre votre appréhension et découvrir vos prochaines destinations.




Comprendre le fonctionnement d’un avion pour être rassuré

D’abord, il faut savoir que l’avion est le moyen de transport le plus sûr et le plus sécurisé au monde. D’autant plus que exigences autour de ce moyen de transport sont très strictes : aucune anomalie, aussi minime soit-elle, n’est tolérée durant la vérification qui a lieu avant chaque vol. De plus, l’ensemble de l’équipage a été rigoureusement formé pour vous faire passer un agréable voyage.

Vous pouvez, par ailleurs, vous renseigner sur le fonctionnement d’un vol pour vous rassurer. Informez-vous sur le type d’avion que vous allez prendre, questionnez un expert (si vous en connaissez) pour savoir comment ça marche. Ou alors, naviguez sur internet pour glaner un maximum d’informations.

Vous découvrirez bien vite qu’il n’y a vraiment pas de quoi angoisser. Ainsi, vous saurez que la porte ne va pas s’ouvrir en plein vol et les ailes ne vont pas se détacher après une secousse. Et même en cas d’imprévu, l’avion reste capable de planer sans moteur sur une distance d’environ 150 km à une hauteur de 30 000 pieds et atterrir en urgence à l’aéroport le plus proche.


Ne pas paniquer en cas de turbulences

Certaines personnes s’affolent dès la moindre secousse. Les plus pessimistes peuvent même penser que l’appareil est sur le point crasher. En réalité, comme cela arrive parfois en voiture, il est tout à fait normal qu’il y ait des secousses. En avion, ce phénomène est lié aux intempéries. Et gardez à l’esprit qu’avant le décollage, l’équipe technique a déjà examiné la météo. S’il existe un risque, même très faible, que l’avion ne parvienne pas à surmonter les conditions météorologiques, cet appareil n’aurait pas eu l’autorisation de décoller.

Toutefois, même si les secousses ne doivent pas être sources d’angoisse, des mesures sont à prendre en cas de turbulences. Ainsi, dès que vous êtes prévenu, attachez bien votre ceinture de sécurité pour éviter une mauvaise expérience qui vous traumatisera à vie.


Prévoir des distractions pour le vol

Rester sans rien faire d'autre qu'à attendre l’atterrissage n’est pas du tout conseillé si vous avez peur de l’avion. Quelle que soit l’origine de vos craintes, occupez-vous pour ne pas trop y penser. En effet, si vous ne vous distrayez pas, vous allez automatiquement faire plus attention au moindre bruit et mouvement et vous serez plus angoissé en imaginant le pire scénario.

Ainsi, lisez des livres, regardez des films, écoutez de la musique, travaillez, amusez-vous à des jeux vidéo… faites tout ce que vous voulez, du moment que vous êtes occupés. En plein vol, vous pouvez même vous promener un peu dans l’allée de l’avion pour vous dégourdir les jambes et dé-stresser.




Faire des exercices de relaxation

Lorsque vous êtes assailli par la peur, vous accrocher fortement sur le siège de l’avion ne vous aidera pas. Au contraire, cela vous rendra plus nerveux. Pour dé-stresser, vous pouvez réaliser des exercices de relaxation comme la méditation et la respiration.

Le fait d’inspirer et d’expirer profondément vous aide à vous détendre. Pendant que vous réalisez cet exercice de respiration, vous pouvez réciter un mantra qui rehaussera votre moral. Répétez des phrases positives telles que : « Je me sens très bien », « ça se passe très bien ».

Dans tous les cas, éloignez toute négativité qui va amplifier votre stress. Pensez plutôt à la joie que vous ressentirez quand vous atterrirez, à vos vacances ou encore aux délicieux moments que vous allez passer avec votre famille et vos amis, à toutes les belles choses que vous allez découvrir durant votre séjour… Vous ne verrez même pas le temps passer !


Discuter avec d’autres passagers ou le personnel navigant

Il n’y a pas de honte à avoir peur de l’avion ! Après tout, vous n’êtes certainement pas la seule personne dans ce cas. Extérioriser vos craintes contribue considérablement à diminuer votre niveau d’anxiété et d’angoisse.

Ainsi, discutez de vos peurs aux membres de l’équipage, ils ont été spécialement entraînés pour vous aider à passer un vol agréable. De plus, ils pourront vous assister, prendre systématiquement de vos nouvelles et vous en donner par la même occasion ainsi que vous rassurer.

Sinon, vous pouvez également en discuter avec vos voisins de sièges qui peuvent être d’un précieux soutien, surtout pendant le décollage et l’atterrissage, moments où l’équipage ne pourra pas être à vos côtés.


Télécharger des applications utiles

Actuellement, avec l’avancée de la technologie, plusieurs applications pour smartphones et/ou tablettes ont été développées pour vous aider à surmonter votre peur de l’avion.

Certaines vous proposeront des vidéos pour vous informer de ce qu’il faut savoir pour rester zen lorsque vous montez en avion, donneront des indications sur la météo… D’autres, quant à elles, vous présenteront des statistiques sur la sécurité des vols, si vous faites plus confiance aux chiffres.


Une thérapie pour vaincre votre peur

Vous pouvez également choisir de vous faire aider par un spécialiste et suivre une thérapie. En effet, la plupart du temps, la peur résulte plus de votre imagination que de la réalité. Dans ce cas, même si vous êtes occupé dans l’avion, si vous lisez tous les livres du monde, vous ne pourrez rien y faire. Seul un psychologue pourra vous aider grâce à diverses techniques thérapeutiques confirmées, notamment l’hypnothérapie qui est de plus en plus en vogue aujourd’hui.

Il y a également la possibilité de rejoindre un groupe de soutien. C’est toujours plutôt rassurant de savoir que vous n’êtes pas seul et surtout que certaines personnes qui étaient autrefois dans le même cas que vous ont réussi à surmonter leur peur.

D'ailleurs Air France propose un stage dénommé "Apprivoiser l'avion" !


Se préparer physiquement en vue du voyage

Être dans de bonnes dispositions physiques est indispensable pour voyager plus sereinement en avion. Si en plus de votre peur de l’avion, vous faites face à d’autres problèmes comme la faim ou la sensation d’inconfort, ce sera la catastrophe. Il est ainsi primordial de bien vous préparer avant votre voyage.

Essayez de bien dormir les jours précédents votre vol, mangez bien et optez pour des vêtements confortables. Enfin, préparez vos bagages à l’avance pour être bien sûr de ne rien oublier. Ainsi, vous vous éviterez des angoisses supplémentaires.

Par ailleurs, ne prenez surtout pas d’alcool, de stupéfiants ou de stimulants afin de préserver votre santé.


Se préparer mentalement

Étant donné que la peur est surtout d’origine psychologique, il faut absolument vous préparer mentalement. Détendez-vous et évitez tout évènement susceptible de vous stresser. Réveillez-vous de bonne heure, préparez-vous calmement, ne prenez pas les transports en commun où il y a beaucoup de monde. Arrivez tôt pour pouvoir vous familiariser avec l’aéroport.

Il est intéressant de noter que la plupart des compagnies aériennes organisent des stages pour ceux qui ne sont pas rassurés à l’idée de prendre l’avion. Ceux-ci incluent un entretien individuel avec un psychologue, une rencontre avec les membres de l’équipage pour mieux connaître ce qui va se passer, et quelques heures dans un simulateur de vol pour vous donner une petite idée de ce qui vous attend.


Prendre des médicaments

Si certaines personnes préfèrent les méthodes naturelles, d’autres quant à elles, optent pour les médicaments. Effectivement, les anxiolytiques par exemple sont de bons compagnons dans ce genre de situation. Toutefois, il est recommandé de consulter un médecin avant toute prise de médicaments car certains sont fortement déconseillés pour les voyages.

Dans le cas des somnifères, des calmants et des sédatifs par exemple, lorsque vous en prenez, vous dormez, n’entendez rien et ne sentez rien. Mais leur effet s’estompe inévitablement et les effets sont désastreux, surtout si vous prenez un vol long-courrier. Lorsque vous vous réveillez, votre peur revient de plus belle, plus intense encore dans certains cas. De plus, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la prise de ces médicaments augmenterait les risques de phlébite.


Ne pas reculer devant votre peur

Enfin, ne laissez jamais votre peur de l’avion gâcher votre voyage. Si vous permettez à votre peur de prendre le dessus, ne serait-ce qu’une seule fois, vous aurez encore moins la force de l’affronter. Prenez votre courage à deux mains ! Souvenez-vous que la première fois est toujours la plus difficile.

Et en fonction de votre budget et de vos disponibilités, prenez l’avion aussi souvent que possible. Ainsi, vous vous habituez au fur et à mesure et verrez que finalement, il n’y a rien à craindre. Vous vous rendez compte que l’avion reste le moyen le plus sûr et rapide d’arriver à destination.



Désormais, plus rien ne vous retiens pour réserver vos billets ! Une envie pour une prochaine destinations ? Retrouvez nos guides But First Travel qui vous guiderons aux travers de toutes les destinations que nous avons parcourues. Pour encore plus de But First Travel, n'oubliez pas de nous rejoindre sur Instagram !


A PROPOS
SAV
  • Facebook
  • Instagram

©2019 by But first travel.