Les 5 plus beaux spots de plongée



Eaux calmes et aussi limpides que du cristal, avec un fond marin qui regorge de magnifiques créatures et de plantes aux couleurs et aux formes diverses… Autant d’ingrédients parfaits pour des expéditions sous-marines de rêve. Heureusement, la nature est généreuse et offre de multitudes sites d’exception, un peu partout dans le monde. Amateurs ou passionnés, découvrez une sélection des 5 meilleurs spots de plongée à visiter au moins une fois dans votre vie.


Bonaire, Caraïbes


Présentation des lieux

Située dans les Caraïbes, Bonaire est une petite île où la plongée sous-marine est un passage quasi obligatoire pour les touristes de passage. L’eau y est calme et la plage offre un décor splendide.

Préservées du tourisme de masse qui s’accompagne d’infrastructures touristiques et de pollutions en tout genre, la faune et la flore marine vivent en totale harmonie. Les sites de plongée sont d’ailleurs fermés périodiquement pour permettre à la biodiversité de se reproduire et se régénérer dans le calme.

Hormis la plongée, une balade dans la ville de Kralendijk invite à la détente tandis que la visite du parc naturel Washington vous permet d’admirer une faune et une flore terrestre d’exception.

Naturellement protégée des aléas climatiques comme les cyclones, l’île de Bonaire offre un climat chaud et sec toute l’année.

Afin de rendre les plongées à la fois amusantes et sécurisées, les explorations sous-marines s’effectuent à deux et les binômes ne doivent jamais se quitter.

Les sites de plongée

L’île de Bonaire abrite de nombreux sites de plongée d’une beauté rare. Des panneaux au bord des routes vous indiquent où vous rendre pour explorer les splendeurs sous-marines locales.

Le premier spot de plongée se nomme Boca Bartol. Situé au nord de l’île, ce site est le terrain de jeu des anguilles jardinières. Vous y verrez également des bancs de poissons ainsi que des coraux aux couleurs diverses et parfois insolites.

Ensuite, Bise Morto. Toujours dans le nord, ce spot abrite les raies Manta et les grands requins-baleines. Généralement inoffensifs pour l’homme, ces gros spécimens viendront parfois jouer avec vous dans des eaux peu profondes.

Les sites de Klein Bonaire, un îlot situé non loin des rivages de l’île principale, réservent de belles surprises. Entre South Bay et Carl’s Hill, en passant par Monte’s Divi, vous serez éblouis par la beauté des coraux et des espèces marines comme les hippocampes, les bancs de barracudas et de carangues.


Coco Island, Costa Rica


Présentation des lieux

Située à environ 550 km du Costa Rica, Coco Island est un petit paradis pour les amoureux de snorkeling. Après plus de 36 heures de voyage en bateau depuis les côtes du Costa Rica, vous découvrirez une grande diversité d’espèces marines.

La richesse inégalable de sa biodiversité lui a même valu d’être classée comme patrimoine mondial de l’UNESCO.

Coco Island, c’est également une forêt dense abritant une grande variété d’arbres et de plantes endémiques. L’île est parfaite pour des promenades en couple ou en groupe au cœur d’une verdure luxuriante. Les chutes d’eau qui se déversent directement dans la mer offrent un spectacle visuel rare.

Autrefois, cette île était le repaire de nombreux pirates. D’ailleurs, de nombreuses scènes du célèbre film « L’Île au trésor » y ont été tournées.


Les sites de plongée

Coco Island abrite de nombreux sites de plongée tout aussi beaux les uns que les autres. Cependant, la majorité des lieux sont soumis à des courants marins forts, ce qui rend la plongée assez technique. Il est donc préférable pour les novices de ne pas se séparer des groupes pour profiter de moments de plongée en toute sécurité.

Manuelita Coral Garden est le premier site à ne pas manquer. Comme son nom l’indique, elle possède une grande barrière de corail parsemée d’une multitude d’espèces marines. Différents requins sont visibles depuis ce site : les requins-marteaux, les requins-tigres ainsi que des variétés de raies. Des tortues de mer y sont aussi présentes.

Le site de Punta Maria offre également une expérience de plongée unique. En effet, il s’agit d’une montagne sous-marine où évoluent de nombreuses espèces de requins. Les conditions météorologiques sont à prendre en compte avant de plonger, car les courants peuvent être extrêmement violents.

Enfin, Bajo Alcyone fait partie des plus beaux spots de plongée de Coco Island. Les requins-marteaux se déplacent quasiment en bancs. Diverses espèces de raies sont aussi de la partie. Passionnés de la photographie sous-marine, vous trouverez votre coin de bonheur.


Les îles Wolf et Darwin, archipel des Galapagos


Présentation des lieux

L’archipel des Galapagos se trouve à un millier de kilomètres au large des côtes de l’Équateur. Parmi ses nombreuses îles se trouvent Wolf et Darwin avec leurs gros rochers où vivent de nombreuses espèces d’oiseaux. Wolf et Darwin se situent à une vingtaine de kilomètres l’une de l’autre.

Ce qui est à la fois intrigant et insolite concernant ces deux îles est qu’il est quasiment impossible d’y poser les pieds. En effet, le relief ne permet aucun accès par voie maritime ni par voie aérienne. C’est sans doute une des raisons pour laquelle la flore et la faune locale sont remarquablement préservées.

Si les deux énormes cailloux ornés de végétation sont inhospitaliers en surface, leur plus grande beauté se trouve sous l’eau. En effet, que ce soit des requins, des dauphins, des raies ou des poissons de toutes les couleurs, vous découvrirez une des plus grandes variétés d’espèces sous-marines sur la planète.


Les sites de plongée

L’île Wolf vous invite à explorer Landslide. Probablement issu d’un glissement naturel des rochers, ce site présente une pente rocheuse. En profondeur, les murènes vertes se faufilent entre les rochers. Vous pouvez y observer des requins des Galapagos, des requins-marteaux et même des otaries.

The Caves se caractérise par ses nombreuses grottes sous-marines où les espèces marines s’amusent avec les plongeurs. La visibilité parfois réduite vous oblige à utiliser des lampes pour ne rien rater du spectacle. Les dauphins, aussi joueurs que curieux, sont les principaux centres d’intérêt de ce site.

Sur l’île de Darwin, une arche naturelle fait office de spot de plongée gigantesque. Vous aurez l’occasion de découvrir des poissons-anges, des poissons-papillons, des tortues marines et diverses variétés de requins. Photographier et jouer avec les dauphins comptent parmi les activités préférées des plongeurs.


Détroit de Lembeh, Indonésie


Présentation des lieux

Le détroit de Lembeh se trouve dans le Sulawesi du Nord, en Indonésie. Long d’une dizaine de kilomètres, le détroit fait office de séparation entre les côtes de Sulawesi et l’île de Lembeh.

Le fond marin se compose principalement de rochers volcaniques, de sable noir et de boues naturelles.

La particularité de l’endroit réside dans les petites créatures marines insolites, voire irréelles, qui l’habitent. Les passionnés de photographie seront comblés par le spectacle qui s’offre à eux. Un festival de splendides couleurs ne demande qu’à être immortalisé.


Les sites de plongée

Le détroit de Lembeh offre plusieurs sites de plongée qui sont prêts à vous émerveiller par leur beauté et leur originalité.

Police Pier est un spot abritant des créatures marines aux formes et aux couleurs sortant de l’ordinaire. Des poissons-zèbres, poissons-feuilles ou des poissons-cardinal ainsi que des hippocampes pygmées n’échapperont pas à votre regard. De nuit, ce sont les seiches, les anguilles et les grondins volants qui seront les acteurs principaux de vos découvertes.

Nudi Falls est un site constitué d’une pente sablonneuse et d’un mur sur lequel des coraux mous se sont développés. Vous aurez l’occasion de rencontrer des hippocampes-pygmées, des seiches flamboyantes et des murènes rubans.

Sur le site Batu Angus, vous serez ébahi par la coulée de lave émergeant du fond marin et recouvrant une partie des coraux. Le fond noir dû au sable volcanique fait superbement ressortir les vives couleurs des petits poissons nageant aux alentours.


Les cénotes du Yucatan, Mexique


Présentation des lieux

Le Yucatan, au Mexique, abrite une multitude de cénotes qui valent absolument le détour. Ces puits naturels permettaient jadis de stocker de l’eau. La civilisation maya a également utilisé ces puits pour des cérémonies sacrées.

Désormais, les cénotes composent un vaste réseau de tunnels sous-terrain où les rivières s’engouffrent pour créer des aires de plongée uniques.

Certaines d’entre elles sont profondes de quelques centaines de mètres. L’eau salée vient parfois se mélanger à l’eau douce, créant des zones troubles : les haloclines.


Les sites de plongée

Chak-Mool est une célèbre cénote située dans une jungle au sud du Yucatan. Orné de stalactites, le site ne fait pas plus d’une dizaine de mètres de profondeur. Les effets lumineux créés par l’halocline et les stalactites sont éblouissants. À noter que Chak-Mool abrite la plus grande stalactite de toute la planète.

El Pit est une cénote accessible uniquement par un saut d’environ 6 mètres de haut et qui se remonte par escalade. Avec plus de cent mètres de profondeur, les plongées ne sont autorisées qu’à une quarantaine de mètres. Ce site est riche en sulfates d’hydrogène, résultant de la décomposition des végétaux.

Enfin, l’Angelita offre un spectacle superbe, sa richesse en sulfate d’hydrogène vous plonge quasiment dans un autre univers : aux abords de la surface, l’eau est limpide. Une fois en profondeur, vous pénétrez dans une couche de sulfate qui vous donne l’impression d’être propulsé dans une nouvelle dimension. Attention toutefois à ne pas vous perdre.


Conclusion

La planète abrite encore de nombreux sites qui sont à la fois insolites et magnifiques. Nous espérons que cette sélection des meilleurs spots vous aidera à combler votre passion pour la plongée ou éveiller votre amour des explorations sous-marines. Alors, à vos masques, tubas et palmes et bonne plongée !

A PROPOS
SAV
  • Facebook
  • Instagram

©2019 by But first travel.